Palamós
Le cœur de la Costa Brava

Le centre historique de Palamós et de Sant Joan

Fondée en 1279 dans le but de défendre son port royal, Palamós va s’ériger comme place forte et ne développera pas un caractère pleinement urbain avant la fin du XIXème siècle. Les violentes razzias infligées notamment par l’équipage du pirate turc Barberousse en 1543, ajoutées à la pression générée par la présence permanente de troupes agissant sous différents drapeaux, vont ralentir son développement économique et démographique. Ce n’est qu’à partir des années soixante que la dimension touristique du port s’étend pour donner naissance à une activité économique nouvelle et fructueuse. Le tissu urbain de Palamós s’est constitué à partir de la vieille ville, de l’expansion industrielle (l’Eixample), du village de Sant Joan, du littoral et des fermes. D’autre part, l’ancien tracé du village de Sant Joan débute entre les maisons de campagne et les logements d’artisans avoisinants, aux alentours de la place et de l’église. L’annexion de Sant Joan de Palamós à la commune se produira en 1942.

Plus d’information sur www.visitpalamos.cat

Le port et les gambas rouges

Le port de Palamós raconte une histoire aux réminiscences françaises, turques, anglaises et italiennes, et aux accents maritimes, nous expliquant les origines et l’évolution de cette ville, qui connut des époques de grande splendeur. Actuellement, le port de Palamós est la porte maritime des communes de Girona. En outre, c’est le troisième port par ordre d’importance de toute la Catalogne en termes de commerce, de pêche, de tourisme et de culture. La principale production de la pêche à Palamós est la gamba rouge (Aristeus antennatus) tellement appréciée qu’une flotte de bateaux spécialisée en ramène tous les jours au marché aux poissons (la Llotja). La Confrérie des pêcheurs de Palamós et la municipalité de Palamós soutiennent la marque de garantie « Gamba de Palamós » afin de certifier l’origine, la traçabilité et la qualité du produit, du bateau jusqu’au consommateur final.

La Fosca et Castell

En longeant la côte vers l’est, en direction de Calella de Palafrugell, nous pouvons emprunter le chemin de ronde qui part de la Platja Gran de Palamós. Puis nous mettons le cap sur le Pedró, et en traversant la marina puis la crique Margarida, nous aboutissons à la plage de la Fosca qui fait face au sud-est et dont les caractéristiques rochers noirs divisent la plage en deux parties. Si nous poursuivons sur le chemin de ronde, nous trouverons le château de Sant Esteve de Mar, témoin historique des origines de Palamós au cours des XIIème et XIIIème siècles. Plus loin, depuis la pinède d'en Gori, nous apercevons les maisonnettes pittoresques de Cala S'Alguer, déclarées Bien Culturel d’Intérêt National, qui sont des anciennes cabanes de pêcheurs du XVème siècle. Puis, nous voilà arrivés à Platja de Castell, un espace naturel qui est resté isolé et qui a pu conserver, par volonté populaire, une clarté de paysage sans concessions. Le village ibérique de Castell nous permet de contempler les ruines archéologiques du site ibère (du VIème siècle avant J.C. au IIème siècle après J.C.). Puis, parmi les rochers brisés, voici la Foradada, un pur exemple de Costa Brava qui nous plonge dans sa magie lorsque nous traversons ses criques merveilleuses : Cala Senià, Cala Canyers nichée au creux de la côte, Cala dels Corbs et Cala Estreta, jusqu’au Cap de Planes.

Voie verte Palamós-Palafrugell

La voie verte qui relie Palamós à Palafrugell est longue de 6 km, et on la connaît sous le nom de Route du petit train. Son tracé traverse une partie de l’ancien parcours du dénommé petit train qui reliait Palamós à Girona en passant par la Bisbal d’Empordà. La voie actuelle traverse les municipalités de Palamós, Mont-Ras et Palafrugell, et bifurque sur Vall-Llòbrega et sur les plages de Castell et de la Fosca. Distances: Voie principale: 6 km - Circuit vers Vall-Llòbrega: 0,5 km. – Circuit vers la plage de Castell: 1 km. - Circuit vers Mont-Ras: 800 m. – Dénivelée: 1% - Niveau de difficulté: Facile.

Plus d’information sur www.viesverdes.cat

La vallée de Bell-Lloc

Bien que Palamós soit connue en tant que ville du littoral dont le principal symbole d’identité est la mer, les montagnes qui entourent cette localité sont aussi intéressantes que ses côtes. À travers le réseau de sentiers de la vallée de Bell-Lloc, vous pourrez découvrir ces sommets et leur histoire : le sanctuaire de Bell-Lloc et le château de Vila-Romà, antérieur au XIIIème siècle, et qui se dresse sur un plateau du versant sud du Montagut. Les paysages de Palamós offrent une harmonieuse association formée par la plaine de l’Aubi, le massif des Gavarres et la mer Méditerranée. Les montagnes de ce massif sont incluses dans le PEIN, le Plan d’Espace d’Intérêt Naturel, et elles offrent une vision représentative des chaînes montagneuses côtières du système méditerranéen septentrional.